Dog school images

L'hygiène du chien

Dès le tout premier jour, le chiot devra être porté à un endroit fixe où sera dépliée une feuille de papier journal, après chaque repas et chaque petit somme en espérant qu'il se libère.

S'il le fait, complimentez-le et offrez-lui une récompense : bien vite il comprendra que ce sont là ses cabinets. S'il lui arrive de faire ses besoins ailleurs que sur le journal, les deux premiers jours de son arrivée à la maison, vous devrez feindre d'ignorer complètement la chose : ne nettoyez, ensuite, que hors de la vue du chiot, puis, passez un neutralisant d'odeurs (on en trouve dans tous les bons magasins animaliers).

Dès le troisième jour dans votre maison, si le chiot fait ses besoins aux endroits défendus, grondez-le d'un sévère « non ! » mais surtout ne le grondez que si vous le prenez sur le fait. Une minute plus tard et c'est déjà trop tard : le chien n'est pas en mesure de relier une punition à un acte accompli dans le passé ; il ne comprendrait donc pas les motifs de votre irritation.

Une fois vacciné, le chiot pourra sortir. Emmenez-le dehors après son repas et à chaque réveil, toujours au même endroit (choisissez un lieu non fréquenté des autres chiens car l'odeur des adultes pourrait intimider le chiot et l'empêcher de faire ses besoins).

Vous le complimenterez à chaque fois qu'il tait ses besoins. Il sera prompt à comprendre. Vous pouvez accélérer le processus d'apprentissage en emportant avec vous une feuille de son journal imprégnée de son urine que vous disposerez dehors : d'instinct. Le chiot tend à se libérer où il sent l'odeur de sa propre urine.

Vous aurez soin dc ramasser systématiquement les excréments de votre chiot, à l'aide d'une pelle jetable que vous aurez toujours avec vous : aimer son chien, c'est aussi l'aider à ne pas devenir gênant pour les êtres humains.

Une autre récompense merveilleuse, est le contact physique avec le maître : les caresses, bien sûr, mais aussi les jeux de « lutte » forment le caractère du jeune chien et affermissent sa confiance en son maître à deux pattes.

Même les enseignements les plus rudimentaires, comme celui de la propreté dans la maison, doivent s'accompagner de moments de jeux. Le jeu est la récompense suprême, l'unique moyen pour le chien d'apprendre rapidement et gaiement, et de devenir un chien équilibré !